Mourcourt / Rumillies

Le projet

Les projets de Mourcourt (3 éoliennes de 150 m de hauteur totale) et de Rumillies (3 éoliennes de 180 m de hauteur totale) sont situés le long de l’autoroute A8/E429 Tournai-Bruxelles, soit à l’est de Tournai.

Bien que distants de seulement 2 km, il s’agit de deux projets distincts qui nécessitent donc chacun leur procédure de demande de permis.

Ces 2 projets sont codéveloppés depuis 2017 avec le développeur flamand Storm.

Si les 2 projets sont autorisés, CLEF pourra possèdera une éolienne dans le projet de Rumillies.

Le permis de Mourcourt a été accordé le 5 novembre 2018 et confirmé par le Ministre le 25 février 2019 suite au recours introduit contre le permis par une riveraine et la Commune de Tournai. Un recours en annulation a ensuite été introduit au Conseil d’Etat, par la même riveraine et par la Commune de Tournai.

La demande de permis du projet de Rumillies a été déposée en septembre 2018. L’enquête publique s’est clôturée le 20 novembre 2018, mais l’instruction de notre du dossier a été suspendue car la DNF nous a demandé de trouver des terrains de mesures de compensation plus adaptés que ceux repris dans le dossier initial. Le terrain trouvé par CLEF le long du rieu de Warchin à proximité des bassins de décantation de la CCB bien connus des ornithologues, a fait l’objet des études nécessaires pour répondre au cahier des charges du DNF. Une convention a été signée avec la CCB pour assurer l’alimentation en eau de la prairie humide.

Des plans modificatifs, incluant également une modification des gabarits d’éoliennes, ont été introduits en avril 2022.

Lettres de soutien - Juillet/Septembre 2023:

Dans son optique d'augmenter la part citoyenne des énergies renouvelables en déploiement en Wallonie, la coopérative citoyenne CLEF s’est associée à l’entreprise Storm pour l’implantation de trois éoliennes sur la commune de Tournai, le long de l’autoroute E429 (ou A8) entre les villages de Rumillies et de Mourcourt.

Ce projet se situe juste à côté du projet Mourcourt, lui aussi composé de trois éoliennes situées de l’autre côté de l’autoroute E429. Si le parc du projet Mourcourt et celui du projet Rumillies sont autorisés, CLEF serait propriétaire à 100% d’une éolienne.

Depuis le 7 juillet 2023 et jusqu'au 06 septembre 2023, les citoyen(ne)s sont invité(e)s à consulter le dossier comprenant la demande de permis et ses annexes auprès de l’administration communale de Tournai dans le cadre de l'Enquête Publique du projet. Durant l'enquête et jusqu'à sa clôture, tout intéressé peut formuler ses observations écrites ou orales auprès de l’administration communale. Les réclamations et observations verbales sont recueillies sur rendez-vous auprès de l'agent communal délégué à cet effet.

En plus de moyens financiers, le développement d'un parc éolien nécessite du soutien, et il mérite également de s’assurer de la prise en compte des sensibilités et intérêts locaux. Votre avis, en tant que coopérateur et riverain concerné par le projet, compte beaucoup !

Aujourd'hui, vous avez l'occasion de vous exprimer sur ce projet citoyen en faisant entendre votre voix auprès de la commune. Vous trouverez ci-dessous :

    • Le détail des horaires de consultation et les informations de contact ;
    • Un courrier-type, que vous pouvez bien évidemment modifier ou réécrire suivant vos idées et sensibilités. Il faut envoyer votre courrier avant le 06 septembre 2023 pour que la commune prenne en compte votre soutienaux énergies renouvelables.Veillez à bien mettre dans l’entête de mail la référence suivante : PEU/2022/7/AD, soutien au projet éolien de Rumillies (Storm – CLEF), et à mettre info@clef.be en copie.

Si vous habitez les communes de Celles ou de Pecq (communes également concernées selon le Code de l'Environnement), vous pouvez également mettre une des adresses suivantes en copie : urbanisme@celles.be ou gaelle.gaillard@pecq.be.

 

Document word : Lettre-soutien-enquete-publique-rumillies-2023 

Document PDF : Lettre-soutien-enquete-publique-rumillies-2023