Tournai R-E-FLEX

Projet

CLEF prend part au projet de recherche fédéral R-E-FLEX. Ce projet de recherche s’inscrit dans le cadre de Fonds pour la Transition Énergétique. Nous entrons dans la phase opérationnelle du projet, qui compte installer 10 stations de recharge en Belgique. La coopérative a choisi de l’installer à Tournai, et est actuellement en discussion avec la Ville de Tournai pour décider d’un endroit approprié pour la station.

R-E-FLEX est un projet fédéral de recherche et développement. Il vise à améliorer les stratégies nécessaires en matière de flexibilité et de support du réseau. Le projet regroupe 8 coopératives belges (6 flamandes, 2 wallonnes), l’université KU Leuven, et le fabricant Octave (fabricant de batterie de seconde vie).

Le projet R-E-FLEX consiste à créer des complexes de station de recharge évolutifs et modulaires. Chaque station comprendra 5 places de parking, surplombées de panneaux photovoltaïques. L’énergie produite va alors être stockée via les différentes batteries : les batteries de voitures électriques, et les batteries stationnaires. Combinées, ces batteries vont permettre la flexibilité du réseau.

Le projet répond également à une demande d’obtenir davantage de borne de recharge dans les milieux urbains. Si le projet rencontre le succès escompté, les coopératives d’énergies renouvelables ont l’intention d’étendre le développement de bornes de recharge dans toute la Belgique.

Le but derrière ce projet, c’est de réduire les émissions de CO2 à travers la Belgique. Le projet permettrait, avec les 10 installations, une économie de 651 Tonnes d’émissions de CO2.

Photo illustration